Top 5 des lunettes de soleil cultes du cinéma

Le cinéma a toujours été, pour la mode, un vecteur de tendances. Et les lunettes solaires n'échappent pas à la règle. De Scarface à L'aFFaire Thomas Crown, découvrez celles qui ont marqué l'histoire du septième art et impulsé les vogues.
Terminator et ses Gargoyle

Par Elyes Khouaja , 24 février 2017

Al Pacino, Keanu Reeves, Bruce Willis ou encore Ryan Gosling... Un jour ou l'autre, toutes ces stars ont dissimulé leurs regards ravageurs derrière des lunettes de soleil dans leurs films. Véritables objets de désir, découvrez le top 5 de nos modèles préférés au cinéma.

5. Scarface – Al Pacino

Marque : Porsche Carrera

Modèle : 5622

"Quand tu as l'argent, tu as le pouvoir, et quand tu as le pouvoir, tu as toutes les bonnes femmes". Tony Montana n'a rien inventé. Mais le légendaire Scarface a sans doute résumé, dans cette quote, l'essence même du rêve américain. Celui d'un petit malfrat cubain qui, derrière ses pimpantes Porsche Carrera, aspirait à devenir un baron de la drogue. Grâce notamment à la prestation flamboyante d'Al Pacino, Scarface reste une référence dans le cinéma de gangsters, tout comme la Carrera auprès des aficionados du genre.

Tony Montana et ses Porsche Carrera

4. Fight Club – Brad Pitt

Marque : Oliver Peoples

Modèle : OP 523 Gothic Rose

Déprimé par un quotidien on ne peut plus morose, un courtier en assurances (Edward Norton) se voit entrainé dans la violence et l'excitation des combats clandestins par un extravagant vendeur de savons (Brad Pitt). Extravagant est le mot tant Brad Pitt brille dans Fight Club par sa fantaisie et sa spontanéité. Illustration parfaite de cette excentricité : sa paire d'Olivers People rose vif - curieux choix de couleur pour une solaire - devenue notoire, à l'image du chef-d'oeuvre de David Fincher.

Tyler Durden et ses Oliver Peoples

3. Terminator – Arnold Schwarzenegger

Marque : Gargoyles

Modèle : ANSI Classics

2029. Un conflit sanglant oppose les humains aux machines. Une guerre que l'humanité, menée par John Connor, semble sur le point de remporter. Afin d'éviter cette défaite annoncée, les robots envoient un assassin cybernétique dans le passé pour "terminer" Sarah Connor, la mère de John, et ainsi empêcher la naissance du leader de la rébellion humaine. C'est ainsi que 45 ans "plus tôt", le Terminator T-800 – aka Arnold Schwarzenegger – débarque à Los Angeles dans un fringant blouson en cuir, une futuriste paire de Gargoyles ANSI Classics et un impressionnant fusil à canon scié. Véritable référence dans le cinéma de science-fiction, Terminator a assis la notoriété de Schwarzy dans le paysage hollywoodien ainsi que celle des Gargoyles ANSI dans celui des solaires. Terminator 2 fera de même avec, cette fois, les Persol Ratti, et Terminator 3 avec la marque Sama.

Le Terminator et ses Gargoyles

2. Léon – Jean Reno

Marque : Junior Gaultier

Modèle : 58-00072

Léon, c'était ce nettoyeur mystérieux et impassible au look si singulier, incarné par Jean Reno en 1994 dans le film éponyme de Luc Besson. Bonnet noir, trois-quart sombre et lunettes rondes signées Junior Gaultier, la gamme jeunesse de Jean-Paul Gaultier... Un look de vagabond façon steampunk devenu presque inhérent à l'étiquette du tueur à gage. Aujourd'hui encore, Léon reste un modèle pour les films du genre.

Léon et ses Junior Gaultier

1. L'Affaire Thomas Crown – Steve McQueen

Marque : Persol

Modèle : PO 714 SM

Elevés au rang de légende par L'Affaire Thomas Crown, Steve McQueen et son illustre sex appeal ont fait des Persol 714 une véritable pièce de musée. L'une des paires personnelles de l'acteur a d'ailleurs été vendue aux enchères, en 2006, à plus de 70 000 dollars. Profitant de son succès chronique, la marque Persol lancera, en 2010, une édition limitée de la mythique 714 SM pliante bleue – celle que portait McQueen dans le film – qui s'écoulera en moins de deux semaines.

Thomas Crown et ses légendaires Persol

Les meilleures marques !