Le Coq Sportif, histoire d'un succès à la française

C'est l'histoire d'un ponte du sportswear qui a construit son mythe au fil des victoires et des trophées. Voici Le Coq Sportif...
La petite histoire du Coq Sportif

Par Elyes Khouaja , 06 février 2017

1882, Romilly-sur-Seine dans l'Aube... Dans son atelier de bonneterie, Émile Camuset, un passionné de sport, dessine une collection de maillots jersey pour ses camarades cyclistes, footballeurs et rugbymen. Sans le savoir, il écrit là les premières lignes d'histoire d'une marque de sport devenue culte, Le Coq Sportif .

Au fil de cette histoire, Le Coq Sportif se forgera une véritable légitimité dans l'univers du sport professionnel et, par extension, celui du prêt-à-porter sportswear. Devenue enseigne de sport généraliste, elle édite, dès 1939, le premier survêtement de l'histoire appelé alors "costume du dimanche". Mais son premier fait d'armes, lui, ne viendra qu'en 1951 lorsque la marque est intronisée fournisseur officiel des maillots du Tour de France.

Des trophées, des trophées, des trophées

Un premier succès qui en appellera d'autres : la consécration en 1975 d'Arthur Ashe, premier tennisman noir – alors habillé de la tête au pied par Le Coq Sportif – à remporter le Tournoi de Wimbledon, l'épopée européenne des Verts de Saint-Etienne équipés par l'enseigne au triangle en 1976, le grand chelem du XV de France habillé par la marque au coq au Tournoi des V Nations en 1981, le triomphe de l'Italie et de son maillot azur flanqué du coq au Mondial 82 et celui de l'Argentine, également fournie par Le Coq Sportif, quatre ans plus tard également, mais également le sacre de Yannick Noah en 1983.

Yannick Noah, à Roland Garros en 1983

Yannick Noah, à Roland Garros en 1983

Tous ces succès est bien d'autres encore ont assis la notoriété de la marque sur la scène sportive et celle du prêt-à-porter. Aujourd'hui et depuis plus de 130, Le Coq Sportif édite des produits simples et intemporels destinés aux sportifs de haut niveau comme aux aficionados de la mode. Baskets, t-shirts, survêtement et autres basiques vestimentaires...

Les meilleures marques !