Comment se tailler la barbe proprement ?

Vous avez décidé de vous laisser pousser la barbe, bien vous en a pris. Mais après plusieurs semaines sans vous raser, le résultat se rapproche plus du style sauvageon hirsute que du look hipster soigné. À vos rasoirs et sabots et direction la salle de bain, on va tailler tout ça.
Comment se tailler une belle barbe ?

Par Elyes Khouaja , 22 décembre 2016

Ça fait plusieurs semaines que vous vous laissez pousser la barbe. Mais vous voilà frustré : malgré vos espérances, elle paraît négligée et ne ressemble pas aux belles barbiches que vous reluquez avec envie dans les magazines sur des mannequins à lunettes épaisses et chemise à carreaux. Chez vous, les poils dégoulinent dans le cou et des trous béants apparaissent au niveau des joues, se révélant relativement inesthétiques. Rien de plus normal. Une barbe s'entretient et se taille. Découvrez les règles d'or.

À vos gros sabots

Après plusieurs semaines de pousse, la barbe peut paraître capricieuse. Les poils aux tailles irrégulières partent dans tous les sens et forment une masse peu esthétique. Munissez-vous d'une tondeuse et réglez le sabot sur la longueur maximale. Rasez en progressant dans le sens inverse du poil. Une fois le gros retiré, vous pouvez ensuite adapter le sabot selon vos envies, pour une barbe de trois jours ou une bonne barbe bien épaisse.

Peaufinez les démarcations

Pour une barbe soignée, il est primordial de bien la délimiter. Privilégiez une forme arrondie au niveau du cou. Les experts ès pilosité faciale s'accordent pour la faire partir du creux du maxillaire jusqu'à un centimètre au-dessus de la pomme d'Adam. Vous avez la possibilité d'effectuer la délicate opération au rasoir à lames ou avec votre tondeuse sans sabot, pour laisser une courte longueur et obtenir un aspect plus naturel.

Concernant les joues, faites en sorte de laisser une ligne qui part de mi-oreille jusqu'à la commissure de la lèvre. Rasez les poils situés au-dessus de cette ligne (droite ou légèrement courbée, à vous de voir) avec un rasoir à lames que vous tiendrez la tête vers le bas.

Et hop, le rasoir pour une coupe au poil...

Et hop, le rasoir pour une coupe au poil...

Coupez les poils qui dépassent

Votre barbe ressemble enfin à quelque chose. Ne reste plus qu'à se débarrasser de ces poils rebelles qui ont survécu à la première lame. Muni de ciseaux ou d'une tondeuse, coupez les lianes qui dépassent de la moustache et viennent s'enfouir dans la bouche à la première gorgée d'eau.

Avec la tondeuse, occupez-vous des poils récalcitrants sur les joues et dans le cou. Pour cela, approchez juste l'appareil de ceux qui dépassent et éliminez-les en évitant tout geste brusque qui réduirait à néant de longues semaines de pousse.

Comblez les trous

Votre père a été vache, il vous a légué son irrégularité pileuse au niveau des joues. Résultat, malgré votre patience et tous vos efforts, votre barbe est clairsemée. Pas de panique, une solution existe. Fouillez dans la trousse de toilette de votre copine (demandez-lui peut-être avant) pour trouver un crayon à maquillage de la couleur de vos poils. Tapotez sur les zones où le poil est épars. L'illusion est parfaite et votre barbe est désormais parfaitement homogène.

Vous voilà passé en un clin d'oeil et deux coups de rasoir de débraillé à élégant. Profitez-en, avant que la barbe ne devienne démodée...

Les meilleures marques !