Comment choisir sa montre de plongée ?

Contrairement aux montres classiques, une montre de plongée doit être appréciée sur des paramètres purement pratiques. Plus que le style donc, l'affichage, l'étanchéité et la matière du bracelet seront alors vos principaux critères de sélection.
Une montres de plongée Doxa.

Par Elyes Khouaja , 07 juin 2016

Ça y est : votre spot de plongée est repéré, votre embarcation est rodée, votre combi, votre masque, et même vos palmes sont prêts. Vous êtes paré pour aller tutoyer les poissons au large. Mais hop hop hop... Vous n'avez pas oublié votre de plongée par hasard ? Eh oui, c'est bien ce qu'on se disait. Avant de vous précipiter chez le premier horloger venu, voici quelques questions à vous poser pour bien choisir votre accessoire de compétition.

Analogique ou digitale ?

Il n'y a pas de règle : une montre de plongée peut être analogique ou digitale. Retenez toutefois que dans les obscures profondeurs de l'océan (ou de la mer, ou de votre baignoire), votre cadran doit être parfaitement visible. Un écran digital avec éclairage en LED est forcément plus lisible sous l'eau qu'une paire d'aiguilles, même si une montre à chronographe avec aiguilles phosphorescentes peut être une alternative on ne peut plus satisfaisante.

Quel indice d'étanchéité ?

Le maximum sera le mieux. Si vous avez bien révisé vos indices d'étanchéité, vous savez que pour la plongée sous-marine, il faut une montre dont la résistance est supérieure ou égale à 100 mètres, 10 ATM ou 10 bars. Sachez qu'à cette valeur, votre joujou est utilisable pour la plongée avec masque et tuba mais sans bouteille de gaz. Si vous comptez explorer la faille des Mariannes, bouteille d'oxygène au dos, misez sur une montre 20 ATM ou plus.

Un dernier conseil : ne vous amusez pas à utiliser les boutons poussoirs en plongée sous-marine si vous ne voulez pas risquer d'introduire de l'eau dans votre bijou.

Les meilleures marques !