4 astuces se débarrasser des odeurs de transpiration

Eté comme hiver (enfin surtout l'été), la transpiration peut être une vraie plaie. Parce que les mauvaises odeurs et autres tâches de sueur vous rendent souvent la vie dure, voici quelques conseils élémentaires pour ne plus passer pour le crémier de service.
Comment se débarrasser des ordeurs de transpiration ?

Par Elyes Khouaja , 20 décembre 2016

Transpirer c'est bien ! Cela permet à votre organisme d'hydrater votre peau quand celle-ci en a besoin. Mais si vous sentez parfois le rance - après une bonne séance de sport par exemple - c'est parce que des bactéries se sont accumulées dans les recoins de votre corps où la sécrétion de sueur est plus intense : les aisselles, les fesses, les mamelons et le nombril.

La douche tu prendras... Tous les jours !

Pour lutter contre ces impuretés, il n'y a pas de solution miracle. Il faut simplement maintenir une hygiène de vie irréprochable. Comprenez : une bonne douche, chaque matin, voire même le soir après le boulot ou le sport. On est d'accord, ce n'est pas très écologique mais vous gagnerez en nombre d'amis, on vous l'assure !

Pensez aussi à désinfecter les zones sensibles (pieds, aisselles, nombril) avec une solution hydro-alcoolique pour limiter la formation de bactéries. N'oubliez pas enfin de vous laver les mains régulièrement, mais ça vous le faites déjà, n'est-ce pas ? N'EST-CE PAS ?

Les poils tu raseras

Aussi virils soient-ils, les poils peuvent parfois se transformer en véritables nid à bactéries. De fait, ils retiennent les mauvaises odeurs et ce même après une bonne douche.

Les plus poils-friendly d'entre vous ne vont pas aimer ce qui suit, mais vous allez devoir rafraichir régulièrement vos aisselles. Rasez-vous, épilez-vous, "lasérisez"-vous, bref faites ce que vous voulez mais enlevez-vous la touffe qui cache vos dessous de bras.

De talc tu te badigeonneras

Si vous sentez parfois le Vieux Boulogne, c'est à cause – vous l'aurez compris – des bactéries. Mais si les bactéries pullulent sur vos aisselles, vos pieds et votre entre-jambes, c'est surtout à cause de l'humidité engendrée par votre transpiration. Pour prendre le problème à la source donc, c'est contre l'humidité qu'il vous faudra lutter.

Pour se faire, oubliez les anti-transpirants et autres déodorants trop odorants. La solution est vieille comme le monde : il s'agit du talc. Minéral riche en magnésium, le talc est délicat et hyper-absorbant. Un remède naturel et économique qui, en plus de limiter vos émanations corporelles, vous éviteras la très indisposante auréole sous le bras.

Les fringues moulantes tu éviteras

Parce qu'ils empêchent le corps de respirer, accélèrent sa sudation et font apparaitre les tâches de sueur, les vêtements moulants sont à proscrire. Préférez-leur des habits amples. Ils favorisent la circulation de l'air, réduisent la transpiration et donc les odeurs et ne vous feront pas passer pour une chipolata !

Outre la coupe, certaines matières sont à privilégier, du moins l'été. En l'occurrence, le synthétique, véritable pompe à sueur, est à ranger au placard. Privilégiez la toile, le lin ou le coton plus légers, plus aérés et surtout moins collants pour la peau. Oubliez aussi les jeans slim. Laissez respirer votre peau, bon sang !

Les meilleures marques !